Le Fonds de dotation Entr'aide d'Armorique et ses objectifs

La création du Fonds de Dotation Entr'aide d'Armorique

Le Fonds de Dotation « Entr'aide d'Armorique» est né de plusieurs rencontres de personnes ayant une même volonté : -celle de réaliser des opérations caritatives permettant d’utiliser bénévolement leurs compétences professionnelles dans des domaines bien ciblés.

Trois commissions ont été composées

  • 1°) La commission Santé animée par le Dr Le Poul a pour but d’aider les personnes âgées qui séjournent à leur domicile ou dans des établissements d’accueil.
  • 2°) La commission Économie, présidée par M Jean-Jacques Fuan concerne l’accompagnement d’entreprises pour faciliter leur développement en vue maintenir et créer des emplois durables.
  • 3°) La commission Humanitaire dirigée par M Jean-Jacques Hénaff a pour mission d’aider les populations les plus démunies afin d’améliorer leurs subsistances alimentaires.

La commission humanitaire à l'origine du projet

A l'origine du Fonds de Dotation :

  • deux anciens dirigeants d’entreprise : un conserveur et un constructeur de machines alimentaires ont voulu engager un projet mûrement réfléchi. 
  • ils ont su engager les moyens techniques et financiers nécessaires à la réalisation d’une micro conserverie.

Tous les deux se sont associés pour réaliser, l’étude de faisabilité, puis la construction de l’unité projetée en l’ayant testée dans des conditions normales de fonctionnement. L’ensemble de l’équipement est en voie d’achèvement, il se présente sous la forme d’un conteneur mobile.

Cet équipement de traitement pour la conservation de produits alimentaires doit être utilisé, sur le site de destination, dans les meilleures conditions d’utilisation sanitaires et économiques. Il doit être placé sous la responsabilité du bénéficiaire-utilisateur.

Pour son affectation, il a été décidé de se rapprocher d’une Fondation humanitaire capable d’apporter toutes les garanties nécessaires aux bonnes pratiques.

Il a été envisagé de confier cette micro conserverie à Caritas Bénin.
Une procédure de transfert de propriété est en cours. Elle sera finalisée par une convention de prise en charge qui définira précisément les modalités de partenariat entre les deux parties.